Votre Magazine de l'excellence

PAIN, VIN ET FROMAGES: L’HISTOIRE DE NOTRE TERROIR HELVÉTIQUE

L’histoire du pain, c’est l’histoire de l’Homme. Depuis toujours, le pain joue un rôle important dans la vie des Hommes et possède une valeur symbolique. Le pain est le symbole de la nourriture et de la vie, du bonheur, du bien-être individuel. Son absence ou sa pénurie est souvent synonymes de famine.

La Suisse est l'un des pays où la consommation de pain est la plus développée en Europe, avec de nombreuses et délicieuses recettes différentes. En effet, il existe plus de 3000 variétés de pain en Suisse, dont 200 sont cuites chaque jour dans nos fourneaux, typiques à chaque canton et à chaque boulanger.

Déjà au Néolithique, soit il y a plus de 5'000 ans, la « culture de Cortaillod » mentionne que nos ancêtres faisaient de la farine et du pain. Le pain de « Twann », préparé il y a 5'700 ans [1] et découvert sur les rives du Lac de Bienne à Twann-Tüscherz en 1976, en fait l’un des plus vieux pains du monde.

Mais la première ordonnance sur la boulangerie rendue à Zurich remonte à 1331, date que l’on peut retenir car inscrite dans les arcanes de l’histoire helvète. Ainsi le métier de boulanger artisanal fait-il partie des plus vieux métiers de notre beau pays.

C’est au travers de confréries, notamment celle des « Chevaliers du bon Pain », que ces valeurs historiques de qualité du produit et de respect du métier bien fait sont transmises au fil des générations. Le meilleur exemple n’est autre que cette jeune équipe suisse, menée par Augustin Salamin de la maison Salamin à Grimentz dans le Valais, qui remporta le championnat d’Europe de boulangerie 2015. Des valeurs que nous défendons âprement au sein de la guilde VIPServices et de ce numéro spécial.

 

Pierre-André Dumont de Cuisery

Directeur de la publication

Page de couverture du n°15

ABONNEZ-VOUS